Travailler en freelance: des avantages et inconvénients à garder en tête
    Depuis un peu plus de 10 ans maintenant les embauches en CDI baissent, les chefs d’entreprise rechignent à augmenter leur masse salariale, les salariés, face à une précarisation de leur situation, s’émancipent, bref, le monde du travail évolue considérablement. Une des résultantes de ce changement : les travailleurs freelances sont de plus en plus nombreux.
    Qu’est-ce qu’un freelance ? Quelles sont les obligations légales du FREELANCE ? Travailler en freelance, des avantages et inconvénients à garder en tête. Les 10 qualités que doit avoir un freelance.

    Le freelance est un statut indépendant dans lequel le professionnel vend des prestations généralement de courte durée à des entreprises ou à des individus. Il n’est soumis à aucune subordination et a la possibilité de travailler avec plusieurs clients à la fois. Il effectue généralement des missions d’ordre intellectuel comme dans le secteur de l’informatique, de l’ingénierie, du coaching. Chaque mission entreprise par un freelance est confirmée par la signature d’un contrat. Bien que le freelance soit un statut ouvert dans plusieurs secteurs, la rédaction du contrat doit respecter les exigences de bases. Par exemple, le contrat doit décrire la mission du freelance, la durée et les équipements mis à disposition. Le mode de paiement devra y être mentionné, ainsi que les clauses de non-concurrence.

    QUELLES SONT LES OBLIGATIONS LÉGALES DU FREELANCE ?

    Lorsqu’une personne décide de travailler en freelance, elle a l’obligation de choisir un statut juridique. Elle pourra par exemple opter pour une entreprise individuelle ou travailler en portage salarial. Le statut choisi aura un impact tout au long de l’exercice de ses activités et même au niveau des démarches à entreprendre pour devenir freelance. Veuillez noter que le processus de création d’une entreprise individuelle est plus facile que celui de la création d’une société. Lorsque vous avez fait le choix de votre statut, il est important pour la suite de faire des calculs sur le budget, le chiffre d’affaires prévisionnel et de faire une étude de marché pour savoir si votre activité sera rentable ou pas. Si c’est le cas, vous pouvez donner une vision claire du fonctionnement de votre entreprise, en recherchant des solutions efficaces. Par exemple, vous devez vous interroger sur les méthodes à utiliser (pour les démarches commerciales comme pour la réalisation des missions), les critères que vous attendez d’un client… En outre, le freelance sera appelé à décrire les différentes conditions générales de vente (CGV), à rédiger des contrats en respectant la réglementation, à résoudre les éventuels litiges qui pourraient subvenir avec ses partenaires.

    Travailler en freelance, des avantages et inconvénients à garder en tête

    Les avantages de travailler en Freelance :

    Le premier avantage, probablement celui qui parle le plus aux futurs freelances, est d’être son propre patron. Fini la hiérarchie, maintenant, c’est vous le chef !

    Deuxièmement vous êtes Libre géographiquement, le freelance n’a pas vraiment de lieu de travail lorsqu’il débute. Étant donné qu’il n’est pas obligé d’aller au bureau ou dans un cabinet, il peut travailler de chez lui ou autre part. Beaucoup profitent de cette liberté géographique pour voyager en permanence et varier leur environnement de travail.

    Peu d’outils, le web entrepreneur n’a pas vraiment besoin d’énormément d’outils pour travailler. Il lui suffit d’un ordinateur portable, d’un smartphone et d’une connexion wifi.

    L’Organisation, sans parler du fait de s’organiser au niveau des horaires comme on l’a vu précédemment, nous pouvons également nous organiser au niveau du travail.

    Eviter les transports en commun, et oui, lorsque vous commencez votre activité et que vous n’avez pas de local ou de cabinet et que vous pouvez travailler de chez vous, vous n’avez plus ce problème. Plus besoin de prendre la voiture, le bus, le métro, le tram ou même encore le train pour aller travailler. Vous économisez énormément de temps en évitant de prendre les transports en commun entre deux et quatre fois par jour.

    Choisir ses clients, collaborateurs et associés, être freelance, c’est aussi choisir ses clients (mais pas forcément lorsqu’on débute). Si un client arrive à vous et qu’il souhaite que vous réalisiez un énorme projet avec un petit budget et que vous avez un autre client qui vient à vous avec un gros budget et un projet beaucoup plus intéressant n’hésitez pas, privilégiez le second.

    Les inconvénients de travailler en Freelance :

    Néanmoins, si travailler en freelance semble être un choix plein d’avantages, il convient de ne pas oublier les contraintes qui en découlent.

    •  Absence de cadre de travail

    •  Absence de garantie de chiffre d’affaires

    • Nécessité d’auto-gestion

    En effet, le fait de travailler en freelance contraint à s’exposer à des risques réguliers. Parmi eux : la non-sécurité de l’emploi, l’absence de garantie de trouver des clients fréquents, l’absence de durée légale de travail, la nécessité d’être capable de gérer son temps pour respecter ses propres limites.

    Vous devrez tout gérer, travailler en freelance, c’est découvrir le monde complexe et mystérieux de l’administration. C’est aussi devoir gérer ses propres comptes, créer ses propres factures, et faire plein d’autres tâches qui sont souvent invisibles aux yeux d’un salarié.

    Vous ne gagnez pas d’argent quand vous ne travaillez pas, finis les salaires fixes à chaque fin de mois ! Un freelance n’est pas payé quand il prend des vacances ou, simplement, quand il n’a pas de client. Or, des périodes creuses avec peu de contrats, vous en connaîtrez très certainement.

    Les qualités que doit avoir un freelance sont nombreuses…  Si le statut séduit de plus en plus de monde, tout le monde n’est pas fait pour endosser cette casquette.

    Voici 10 qualités indispensables pour exercer ce métier :


    1 - Être organisé
    La première des qualités qu’un freelance doit pouvoir revendiquer, c’est sa capacité à s’organiser. Il doit gérer sa clientèle, aménager son emploi du temps et bien sûr maîtriser son budget.
    2 - Être autonome
    Devenir freelance, c’est gagner en liberté. Mais pour arriver à gérer sa carrière d’une main de maître, il faut aussi être autonome.
    3 -Être expert dans son domaine
    Pour gagner en crédibilité, un freelance doit être un expert dans son domaine, quelle que soit sa spécialité.
    4 - Polyvalent
    L’expertise, c’est bien. Toutefois, la polyvalence peut faire la différence.
    5 - Être un bon commercial
    Une clientèle qu’il va falloir séduire. La prospection fait partie intégrante du métier de freelance. Avoir un bon relationnel et savoir se vendre sont des atouts indispensables pour le salarié porté, qui doit être percutant en un rien de temps.
    6 - Être créatif
    Pour se démarquer de ses concurrents, il est bon de savoir lire entre les lignes. Soyez créatifs, apprenez à décoder ce que les prospects ne disent pas, proposez-leur des solutions auxquelles ils n’auraient pas forcément pensé et démontrez-leur votre capacité à innover.
    7 - Être curieux
    Soyez curieux, regardez ce qui se pratique, restez alerte, renseignez-vous sur les nouveaux outils, soyez à la pointe de la technologie.
    8 - Être patient
    Cette veille permanente doit aussi venir combler des périodes d’inactivité. Car entre deux missions, le temps peut parfois paraître long.
    9 - Être un peu aventurier
    Parce qu’un freelance ne sait jamais de quoi demain sera fait, il faut être un peu aventurier et aimer prendre des risques pour choisir ce statut. Entre les allers-retours clients et les mois sans argent, ce statut est un ascenseur émotionnel permanent.
    10 - En somme, être parfait
    Pas de doute, si vous êtes à la fois organisé, autonome, expert polyvalent, un peu commercial, créatif, curieux, patient et un brin aventurier, c’est que vous êtes parfait. Comme dans toutes spécialités, il y a l’inné et l’acquis. Pas de panique donc si vous ne cochez pas toutes les cases, certaines qualités peuvent naître sur le tas.

    Pour finir, contrairement à des compétences liées à votre expertise, ces qualités ne s’apprennent pas vraiment : ce sont des valeurs, qui se trouvent intrinsèquement en nous, ou non.

    Cela ne veut pas dire qu’on peut s’améliorer sur ces points : cela veut dire qu’on peut le devenir du jour au lendemain. Pas besoin de se former : il suffit d’adopter le bon état d’esprit.

    Quand on commence en indépendant, il est important de garder ces valeurs à l’esprit, et d’être irréprochable à ce niveau. C’est le meilleur moyen de fidéliser des clients. Ensuite, c’est à vous de jouer pour vous former sur votre expertise, et tirer votre épingle de jeu. Mais le gros du travail sera déjà fait si vous faites preuve de ces qualités.



    Nos rendez-vous de networking et de formation


    Travailler en freelance: des avantages et inconvénients à garder en tête
    Maria Essaouari 25 septembre, 2020
    Partager ce poste
    Étiquettes
    Archiver
    Les rubriques obligatoires d'un CV percutant