Les bonnes pratiques pour dénicher un job pour jeunes diplômés en période COVID
Par Chaimaa El Gana

Pour trouver le bon job juste après l’obtention de votre diplôme, mieux vaut commencer vos recherches dès maintenant, si ce n'est toujours pas le cas. Voici quelques conseils efficaces qui vont vous aider dans vos recherches :

Lauréats 2020 : Ready,  … Go! 

1 forum virtuel, 8000+ participants, 150+ entreprises, 25+ ateliers métiers et RH, 60+ salles privées de recrutement …

Un dispositif global et innovant pour accélérer l'insertion des jeunes professionnels issus des filières IT et Digital Transformation

Un CV réfléchi

Un CV réussi repose tout d’abord sur une présentation et une orthographe impeccable. 

Les compétences humaines auront aussi toute leur place sur le CV surtout lesquelles sont transférables sur le poste, Les employeurs sont conscients qu’un jeune candidat a peu d’expérience alors ils recherchent une personnalité. Pour cela, il existe des éléments objectifs qui peuvent les aider à évaluer.

D’où l’importance de mentionner les activités extra-scolaires si elles ont un impact intéressant sur le plan professionnel. Elles permettent aussi de récolter des éléments sur la personnalité du candidat, son implication, son sérieux . Il faut aussi détailler les stages effectués auparavant même s’ils ne sont pas liés au job visé. Cela rassure l’employeur qui voit que le candidat connaît l’environnement professionnel . 
Finalement, il faut mettre aussi en avant ses compétences linguistiques « Je conseille même de les placer en titre du CV. C’est un réel plus de parler l’anglais ou le chinois…etc »

Annonces publiées et marché caché

Le CV rédigé, Il faut ensuite se pencher sur le marché des offres d’emploi sur des sites comme Maroc annonces ou Rekrute.  
Je suggère de démarcher aussi le marché caché.  Certains étudiants cherchent un emploi proche de leur projet professionnel car il arrive que ces jobs étudiants découlent sur un contrat en alternance dans la même entreprise . Décrocher un job dans le marché caché demande plus d’investissement et de temps. L’idée est de faire un véritable sourcing en identifiant les personnes qui travaillent dans ces entreprises puis les contacter en s’aidant des réseaux professionnels, personnels ou scolaires 

Activer son réseau

 Quand on est fraîchement diplômé, on pense qu’on ne possède pas de réseau professionnel. C’est faux. Un réseau, ce n’est pas seulement des gens qu’on souhaiterait rencontrer, c’est aussi des gens qu’on connaît déjà comme la famille, les voisins, les professeurs ou les commerçants que vous fréquentez au quotidien « Attention, il ne suffit pas de se connecter sur un réseau professionnel pour que les choses arrivent. Parfois, les premières approches ne sont pas fructueuses. C’est pourquoi il ne faut pas hésiter à provoquer sa chance, interagir avec eux et se déplacer pour se présenter ». Et témoigner ainsi de sa motivation.

Candidater, c’est aussi relancer

 Les employeurs nous le disent : ce qui leur manque dans l’évaluation des candidats, c’est de sentir l’étincelle, un élément différenciant qui montre que le candidat va pouvoir assurer. L’étudiant a donc tout intérêt à se démarquer de façon originale mais sans en faire trop , il faut relancer en interrogeant le recruteur sur l’état du processus de recrutement. Et si vous vous demandez combien de temps il faut attendre avant de relancer, si l’annonce a plus de 2 mois, on peut relancer entre 3 jours ou une semaine après avoir postulé. Si l’offre date de la semaine précédente, on attend deux semaines. Au bout de deux relances, il est temps de passer à autre chose .

Se préparer à l’entretien

En amont de la rencontre, prenez le temps de vous informer sur l’entreprise. Si c’est votre premier entretien d’embauche, renseignez-vous sur le déroulement du rendez-vous. Et si vous le souhaitez, préparez-vous. Le jour J, il faut  arriver en avance, soigner sa présentation, serrer la main, attendre qu’on nous invite à s’asseoir, regarder l’interlocuteur dans les yeux et rester le plus naturel possible  Et surtout, n’hésitez pas à poser des questions préparées en amont sur l’offre et l’entreprise.

 L’étape finale

L’entretien terminé, pensez à envoyer un mail de remerciement à votre interlocuteur, l’occasion idéale pour faire une synthèse de la discussion. Et si les jours passent,  il ne faut pas hésiter à relancer notamment si vous avez d’autres offres. Pour cela, un mail suffit pour s’enquérir de la fin du recrutement.

Même si l’entretien s’est bien passé, il faut continuer la recherche active d’emploi. Soyez confiant mais restez en veille et proactif /ve.

Nos rendez-vous de networking et de formation

 

Les bonnes pratiques pour dénicher un job pour jeunes diplômés en période COVID
Chaimaa El Gana 3 août, 2020
Partager ce poste
Étiquettes
Archiver
5 erreurs mentales qui diminuent votre rendement
Par Nada Tbeur