Comment négocier son premier salaire en tant que jeune diplômé

Les jeunes diplômés à la recherche d'un emploi se trouvent dans un "marché de vendeurs". Le marché est serré et la liste des candidats en quête de travail est longue. Vous êtes en concurrence directe non seulement avec d'autres diplômés, mais aussi avec des professionnels expérimentés qui cherchent à réintégrer le marché du travail après une pause. Bref, vous n'êtes pas en position de faire de grandes demandes.

Mais être dans cette situation ne signifie pas que vous ne devez pas négocier le salaire qui vous ait proposé. Il peut être tentant d'accepter l'offre initiale présentée par les RH, mais la personne qui fait l'offre s'attend à ce qu'elle ne soit pas acceptée. Avec les bonnes informations et la bonne approche, vous pouvez obtenir le meilleur salaire de départ possible pour le poste et l'entreprise où vous commencerez votre carrière.

Lauréats 2020 : Ready,  … Go! 

1 forum virtuel, 8000+ participants, 150+ entreprises, 25+ ateliers métiers et RH, 60+ salles privées de recrutement …

Un dispositif global et innovant pour accélérer l'insertion des jeunes professionnels issus des filières IT et Digital Transformation

  • Faites vos recherches

Avant de parler de négociations salariales, il est important de rechercher ce que votre rôle et vos compétences valent actuellement sur le marché des diplômés. Commencez par vous informer auprès de vos amis, mentors et collègues pour déterminer leur salaire et vous positionner en se basant sur ces nouvelles informations collectées.

Outre le fait d'utiliser vos pairs comme ressource, le centre de carrière de votre université peut vous guider, car il dispose souvent de données utiles sur les emplois de débutants dans divers secteurs.

Une fois que vous avez épuisé ces ressources et que vous avez eu une idée de ce que devrait être votre fourchette de salaire, vous voulez être sûr de négocier un salaire qui se situe au moins au milieu des deux chiffres.

  • Sachez quand négocier

Même si vous devriez presque toujours demander plus, ce n'est pas toujours approprié et peut être mal vu dans certaines situations . En effet,il y a quelques cas où les négociations seraient inappropriées ou très peu susceptibles de réussir : Le premier cas concerne les emplois très structurés, comme les emplois gouvernementaux ou militaires, ou même les emplois de conseil en gestion, lorsque le salaire est une quantité connue. Le second cas est celui où l'offre est très importante et où tout le monde est à peu près indifférencié, comme dans le cas d'un barista de premier échelon.

Dans le cas contraire, vous devez négocier - mais seulement si vous faites d'abord vos recherches. Quel que soit le chiffre exact, vous ne voulez pas simplement demander un salaire plus élevé lorsque vous décrochez un nouvel emploi, ou lorsque vous demandez une augmentation ou une promotion. Vous voulez faire valoir les raisons pour lesquelles il est logique qu'ils vous en donnent un.

  • Exercez-vous au préalable

Vous savez pourquoi vous valez le salaire que vous voulez gagner. Prenez le temps de l'exprimer dans un "argumentaire salarial".

Commencez par dresser une liste des raisons pour lesquelles vous valez le salaire que vous souhaitez. Résumez les points clés de votre CV, ce que vous savez sur le poste et l'entreprise, et ce que vous avez appris de vos expériences précédentes.

Ensuite, écrivez les points les plus importants, les plus attrayants et les plus pertinents de cette liste dans un paragraphe. Travaillez et révisez le paragraphe jusqu'à ce qu'il soit clair et convaincant. Ensuite, écrivez ce paragraphe sous la forme d'une seule phrase puissante.

Une fois que vous avez trouvé votre argument, répétez avec un ami - pas seulement une fois, mais plusieurs fois, jusqu'à ce que votre discours devienne une seconde nature. Demandez-lui de mélanger les contre-arguments, afin que vous soyez prêt à défendre votre cause de plusieurs façons le jour de votre entrevue.

  • Soyez confiant!

Plus vous serez confiant pendant l'entretien, plus votre employeur potentiel percevra de valeur en vous. Même si cela n'a pas d'incidence sur l'offre de départ (celle-ci est souvent standardisée en fonction de la politique de l'entreprise), cela peut les rendre plus ouverts à la négociation d'un revenu plus élevé pour vous, et plus réceptifs à la renégociation de votre salaire et de vos primes, et même de votre titre de poste et de vos responsabilités à l'avenir.

"Yasmine KHALIDI" 22 octobre, 2020
Partager ce poste
Étiquettes
Archiver
Comment construire un réseau professionnel en 4 étapes